HAUT DE PAGE ▲

FAQ

1. Quelle est la différence entre une déclaration de décès, un constat de décès, une attestation de décès et un certificat de décès/copie d'acte officiels?

  1. La déclaration de décès, ou DEC-100, est un document complété au salon funéraire pour être envoyé au directeur de l'état civil afin d'enregistrer le décès d'une personne. Tout comme une naissance et un mariage, les décès doivent être déclarés à l'état civil.
  2. Le constat de décès, ou SP-3, est émis par une autorité médicale (souvent un médecin) et c'est la maison funéraire qui le reçoit au moment d'aller chercher une personne décédée.
  3. L'attestation de décès est un document émis par le salon funéraire.
  4. Seul le directeur de l'état civil peut émettre le certificat de décès officiel (ou copie d'acte de décès) et c'est le seul document reconnu pour certaines démarches administratives.

2. Dois-je contacter le presbytère en premier?

Non. Contactez d 'abord le salon funéraire avant de prendre tout arrangement avec le presbytère. Le conseiller peut assurer la coordination des funérailles avec les autorités religieuses.

3. L'embaumement est-il obligatoire?

Dans certains cas; l'embaumement est obligatoire pour toute dépouille exposée plus de 24 heures ou dont l'exposition débute plus de 18 heures après le décès.

4. Que sont les arrangements préalables/préarrangements funéraires?

Les arrangements préalables constituent sûrement la meilleure façon de planifier votre départ.

Votre conseiller funéraire vous aidera à faire certains choix afin de conclure une entente (contrat) qui couvrira l'ensemble de vos besoins : crémation (incinération), inhumation, cercueil, voûte ou urne, etc. Vos volontés seront clairement exprimées et cela permettra à votre succession de passer à travers ces moments difficiles de façon beaucoup plus sereine.

L'argent est déposé dans une institution financière qui la protège contre la faillite et la fraude.

Un autre avantage est que vos arrangements sont à l'abri de l'inflation puisque les prix sont garantis au moment de l'achat.

5. Qu'arrive-t-il en cas de décès dans un autre pays?

Le directeur de funérailles peut vous être d'un grand secours puisqu'il connaît toutes les démarches à entreprendre. Vous pourriez ainsi économiser temps et argent.

6. L'incinération est-elle moins dispendieuse que l'inhumation?

Pas nécessairement. Tout dépend de vos choix.

7. Pourquoi appelle-t-on l'embaumeur le croque-mort?

Il y a de nombreuses années, celui qui était chargé de fermer le cercueil mordait l'orteil de la personne    « décédée » afin d'être certain de ne pas l'enterrer vivante. L'absence de réaction signifiait que la personne était bel et bien morte.

Au fil des ans, c'est la personne qui s'occupe de l'embaumement du défunt, le thanatopracteur, qui est souvent appelée croque-mort.

Une autre explication existe : dans l'ancienne langue française, « croquer » signifiait faire disparaître. La personne utilisait un croc ou crochet qui lui servait à tirer et traîner le mort enveloppé dans son suaire jusqu'à sa charrette qui l'emmenait à la fosse commune.


Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à nous les faire parvenir en cliquant ici ou en nous envoyant un courriel à info@royetgiguere.com. Si nous jugeons que votre question est très fréquente, nous l'afficherons ici sur notre site web afin que d'autres personnes puissent en bénéficier.

SUIVEZ-NOUS
CONSULTEZ LA
GALERIE VIDÉOS
PRÉ-ARRANGEMENTS
FUNÉRAIRES »
Juillet 2017
DLMMJVS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
30
     
Parc commémoratif